La place du mariage coutumier dans l’Afrique moderne

Lundi 12 Août 2019, le monde musical africain et ivoirien en particulier, s’est réveillé sur une triste nouvelle. En effet, Ange Didier Huon de son nom de scène DJ Arafat est mort à la suite d’un accident de circulation. Et il a été proclamé mort à l’hôpital. Cette mort a soulevé beaucoup de questions liées à la sécurité des motos, au port du casque de protection, a la rapidité des services de secours, a la superstition à l’africaine et bien sûr à la place du mariage coutumier en Afrique. L’illustre disparue avait une vie de famille avec ses enfants et sa femme avec laquelle il partageait une fille. Avec sa femme ils ont fait la dote ou mariage coutumier selon la tradition africaine. Cependant des spéculations sur la toile ont suggéré que du que le couple n’a pas eu le temps de célébrer le mariage civil du coup la dame est mise à l’écart que ça vie doit changer. Nous expliquerons ici le mariage coutumier ou la date et aussi expliquerons pourquoi l’on célèbre le mariage civil et religieux. Puis nous donneront notre opinion.

Le mariage coutumier est la célébration du mariage selon la tradition africaine. Durant la cérémonie la famille des futurs époux discutent et trouve un compromis sur le prix à payer pour la dote . C’est une tradition africaine qui dans les mœurs de la la vie courante a plus de valeur que le mariage civil. La célébration du mariage coutumier se fait différemment selon les pays et les tribus. Mais d’une manière générale, la famille de la femme fait une liste des choses à apporter pour constituer l’union . Et puis l’on discute sur le prix. Même dans les pays anglophones d’Afrique tel que le Nigeria dans la cérémonie de mariage traditionnel on parle du wine carrying et du bride price.

Au Congo Brazzaville que je connais mieux que les autres pays l’union de mariage est valable aux yeux des parents de la mariée que si la cérémonie du port de vin accompagnée des éléments demandés dans la fameuse liste sont apportées,en plus de cela il faut ajouter le prix de la dote qui est fixé selon les familles a selon on ajoute la valeur que la famille donne à leur fille . La célébration du mariage traditionnel est en tout cas surtout dans les pays africains qui ont subi la colonisation d’assimilation tout ce qui reste de la culture africaine.https://youtu.be/eYykN8UOP6w

Le mariage civil, ou white wedding
comme il est appelé dans les pays anglophones est une introduction de l’administration coloniale. Celui c’est celui qui confère les droits civiques a l’image de la loi française. Puisque c’est le code civil français qui s’applique ici. Mais le code civil du Congo dans certains articles parle du mariage coutumier et va plus loin jusqu’à fixer le prix de la dote à 50.000 francs cfa.

Mon opinion est que du fait que, dans toute l’Afrique moderne on valorise le mariage coutumier ,et que la société africaine ne donne de la valeur ou de la considération à l’union que s’il ya eu célébration du mariage traditionnel ou coutumier, celui ci doit être considéré comme mariage au sens civil du term.l’institution du mariage coutumier doit être régie par le droit civil que ça soit clair. Les époux doivent jouir des droits civils qui instituent le mariage. En réalité, le mariage coutumier doit être considéré comme un mariage aux yeux de la loi. Ceci évitera la confusion. Le but de la loi c’est de protéger les intérêts de tous.

Au cas contraire il ne faut pas faire des cérémonies à titre symbolique qui n’ont aucune valeur juridique. Il n’ya que nous meme qui devront valoriser, embellir et pérenniser nos traditions. On est fatigué de voir la vie de quelqu’un changée parce que la coutume n’est pas claire sur les questions de succession ,de veuvage…Le devoir de la société est d’améliorer la coutume ou tradition. Ce qui se trouve dans le code civil français utilisé en Afrique pour des raisons que nous connaissons est la codification des traditions des autres. Et si nous avons accepté ce code dans nos sociétés alors nous avons le devoir de tout codifier et harmoniser pour éviter la confusion, et surtout éviter que les gens braquent la coutume ou le droit civil quand ça les arrangent.

Aux femmes africaines, nous nous sentons honorées et accomplis quand nos hommes font la dot et le mariage civil et religieux. Mais nous devons nous avons le devoir de lutter pour que toutes ces cérémonies aient la même valeur devant la loi. En gros la luttons pour que les droits conférés à un mariage civil soit les mêmes pour le mariage coutumier. C’est une question de survie et de modernisation de la coutume. Voici les commentaires sur cette question du Facebook.

“La pauvre, apparemment c’est tt le monde qui rentre dans la maison pour récupèrer les biens darafat, on la voi nul part. Courage ma sœur, Dieu fera ton palabre, grâce à toi, Arafat s’en va en connaissant le véritable amour qu’il n’a jamais eu. Tu a su le stabiliser Malgres tout.” Taina la poupée Russe

“Vraiment mon frère. Je suis choquée. Cette femme qui a porté ses enfants et qui l’a supporté est complètement dans l’ombre. Il semble qu’elle a failli se suicider.

Dans ce cas que nos autorités annulent la dote et que seul le mariage civil soit considéré vu comment les veuves qui sont seulement dotées sont traitées. Cette femme devait être aux côtés de Tina la mère d’arafat pour pleurer. Je ne la vois sur aucune photo où les hommages sont rendus à l’artiste.

Ça fait très mal” Linda Ngando

“Mais pourquoi nos institution attendent la fin du monde pour rendre valable a titre juridique le mariage coutumier qui est d abord un lègue de nos ancêtres?

Donc c est mariage des blanc qui est mieux

Colonies jusqu a quand?” Neph Nkori

La sorcellerie c’est quand tu es pressé qu’un des membres de ta famille meurt pour hérité des biens.C’est pourquoi en Afrique les papiers sont importants.La seule personne qui peut te pleure sans penser à l’argent c’est ta femme.Ta famille ce qui les intéressent ses les biens que tu as laissé.Du courage ma chérie ainsi va la vie c’est ton destin que tu dois affronter.Nul ne peut te prendre ce que Dieu t’a donné 🙄🙄🙄 Hulima Diallo

Tout ceci pour dire que c’est une question brillante et notre génération trouvera une solution pour harmoniser les choses.